Cornouillers à fleurs (Cornus sp.) un genre exceptionnel

Publié le par Vavou

Le genre Cornus compte environ 45 espèces d’arbres ou d’arbustes généralement caducs ainsi que quelques herbacées, particulièrement intéressants dans les jardins de terre de bruyère. Leur intérêt est multiple, certaines espèces brillent par leur floraison hivernale ou printanière, d’autres par leur fructification, leur feuillage automnal ou encore par la couleur du bois nu. Les cornouillers dits « à fleurs » forment de grands arbustes assez peu employés qui sont pourtant spectaculaires en compagnie de végétaux plus classiques comme les rhododendrons, les azalées ou hortensias.
 

Bractées colorées du Cornouiller de Floride, Cornus florida ‘Rubra’ à l’Arboretum des Barres à Nogent-sur-Vernisson (45) -photo Vavou
1 - Voyage au pays des Cornus
A- Les origines des cornouillers

Natifs de l’hémisphère nord, les cornouillers se retrouvent des régions arctiques jusqu’aux latitudes de Taïwan. Les espèces indigènes comme Cornus mas et C. sanguinea, sont secondées par des végétaux venus d’Asie (C. controversa, kousa, capitata) et d’Amérique du Nord à l’instar des Cornus florida, alternifolia et nuttallii.

Le nom latin « Cornus » fait référence à la dureté du bois comparée à celle de la corne, qui caractérise notamment le cornouiller mâle (Cornus mas). Ses rameaux à la fois souples et résistants étaient en effet utilisés pour fabriquer des manches d’outils mais aussi des flèches d’où son nom associé à la virilité.

Eva deuffic
Fleurs et fruits de Cornus mas@Vavou


 

  

 

 

 


 

 

B- Comment reconnaître un cornouiller ?

Le genre Cornus a donné son nom à la famille des Cornacées. Il se reconnaît à ses feuilles ovales opposéesexcepté pour les espèces alternifolia et controversa à feuilles alternes – dotées de nervures proéminentes qui suivent la courbe du limbe de façon caractéristique. Si vous coupez la feuille, des filaments de sève retiennent les deux parties. A noter que l’espèce Cornus capitata est persistante.

Les petites fleurs réunies en inflorescences compactes sont parfois entourées de 4 grandes bractées colorées de blanc ou de rose qui font l’intérêt de la floraison, comme chez Cornus florida et kousa.

La fructification est composée soit de baies, comestibles parfois comme celles du C. mas, soit d’un fruit multiple très décoratif, rappelant la fraise (C. capitata, C. kousa).
 

Fruits multiples de Cornus capitata au mois d’août -photo Vavou

2 - Les différentes espèces de cornouiller 

Les qualités des cornouillers étant multiples, orientez votre choix selon l’effet recherché au cours des saisons. Leur croissance lente en fait des arbustes idéaux pour les petits jardins. Leur rusticité ne pose aucun problème sous nos latitudes si ce n’est pour les deux espèces suivantes : C. nuttallii (-15°C) et capitata (-12°C).

A- Les cornouillers éclatants en hiver

Le Cornus mas est admirable en février-mars lorsque ses rameaux nus jeunes ou âgés se constellent de bouquets de fleurs jaunes aussi jolis que chez l’Hamamelis. Les baies rouges qui succèdent sont aussi attractives et comestibles de surcroît. Le feuillage des cultivars comme ‘Elegantissima’ (panaché de rose et jaune) ou ‘Variegata’ prolonge son attrait durant l’été. L’arbuste assez compact au début mesure jusqu’à 8 m de haut mais une taille sévère après la floraison est bien tolérée. Il pousse en tout sol même très calcaire et sec et constitue une plante sans soucis pour une haie libre ou taillée.

Le Cornus officinalis moins courant, est aussi intéressant pour sa floraison hivernale, son écorce couleur cannelle qui s’exfolie et ses couleurs automnales.

Les cornouillers à écorce décorative sont bien entendu appréciés pour illuminer les massifs lors de la saison hivernale. Reportez-vous à l’article Cornouillers à bois décoratifs pour le détail des variétés. Il s’agit de buissons très peu exigeants, à planter en groupe de préférence, sur un fond sombre. Ces cornouillers produisent aussi des baies blanches ou bleues attractives en hiver.

Cornus sanguinea ‘Winter Beauty’ -@ Vavou

L’architecture tabulaire des Cornus controversa et alternifolia s’admirent également en hiver lorsque les rameaux sont nus.

B- Les cornouillers spectaculaires au printemps

La floraison des cornouillers à fleurs a lieu en avril-mai selon les régions. Elle débute avec le Cornus florida qui pousse parfaitement en sous-bois de feuillus. Il réclame un sol acide, humifère mais tolère les sols légèrement calcaires. L’ombre partielle est préférable dans les régions aux étés chauds, la chaleur estivale est cependant indispensable pour obtenir une floraison généreuse. Il forme un petit arbre à croissance lente allant jusqu’à plus de 6 m de haut, aux branches tortueuses et aux feuilles légèrement enroulées, vert bleuté au revers. L’abondance de la floraison affichant des bractées ovales roses à blanches est vraiment spectaculaire. En été, le feuillage vert se ponctue de baies rouges groupées en bout de pousse avant de vêtir sa parure automnale d’un rouge pourpre.

Cornus florida à Varennes -Changy (45)

Il existe de nombreux cultivars offrant des floraisons originales comme ‘Cherokee Chief’ d’un rose rubis flammé de blanc à la base, ‘Rubra’ rose uniforme, ‘Apple Blossom’ rose pâle, ‘White Cloud’ très florifère aux bractées blanc crème. ‘Welchii’ à fleurs blanches, possède un feuillage panaché de vert, blanc et rose qui devient bronze pourpre à l’automne, ‘Rainbow’ avec ses feuilles vertes marginées de jaune et qui résiste bien à la canicule et au froid. 

Cornus capitata -@ Vavou

 

 

Cornus capitata moins répandu, fleurit entre mai et juillet. Des bractées étoilées d’un jaune soufre très lumineux constellent son feuillage assez rugueux et persistant, suivies de grosses « fraises » rouges (insipides).

 

C- Les cornus fleuris en été
Cornus kousa- photo Vavou

Cornus kousa possède une élégance rare avec ses longues branches retombant avec souplesse. Le feuillage dense d’un vert profond, aux limbes pointus se recouvre d’un manteau blanc de « fleurs » aux « pétales » effilés en juin-juillet. L’arbuste peut atteindre une dizaine de mètres. La variété C. kousa var chinensis s’étale moins et possède de plus grandes bractées que la variété type.

Cornus kousa 'Satomi' -photo Vavou

Tous les cornouillers à feuillage panaché notamment Cornus controversa ‘Variegata’ méritent une place au jardin. Ce dernier forme un arbre étagé au port très élégant tandis que les Cornus alba ‘Elegantissima’ ou Cornus mas ‘Variegata’ conservent un port buissonnant facile à cultiver pour éclairer un petit coin de jardin.

D- Les cornouillers aux couleurs flamboyantes à l’automne
 
eva deuffic
Cornus nuttallii, jardin botanique de la Bastide à Bordeaux-@ Vavou

Les coloris automnaux des feuillages sont tous intéressants quelle que soit l'espèce et sont souvent secondés de fruits décoratifs comme chez Cornus kousa. Certains affichent des tons rouges particulièrement soutenus comme Cornus kousa var chinensis, Cornus nuttallii, Cornus florida 'Cherokee Chief'.

Cornus florida 'Cherokee Chief' à l'automne -@ Vavou
3-Les exigences des cornouillers  

Tous les cornouillers à fleurs réclament un sol fertile plutôt riche et bien drainé excepté chez les cornouillers à bois décoratif qui acceptent les sols marécageux. Plantez-les en septembre-octobre pour assurer une meilleure reprise, dans un endroit abrité du vent.


3 – Autres articles de saison

Et alors que fleurissent les cornouillers, vous serez peut être tentés par d’autres plantes de saisons telles que :

- les campanules

- les rhododendrons

- le Davidia ou arbre à mouchoir

Publié dans Arbres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article