Cotinus, l’arbre à perruque

Publié le par Vavou

Le Cotinus ou arbre à perruque est le sujet qu'il vous faut si vous cherchez un petit arbre facile à vivre, résistant à la sècheresse, tolérant des froids intenses (- 20°C), doté de superbes colorations automnales, original et gracieux de surcroît !

 1-Description de l'arbre à perruque
Inflorescence de Cotinus 'Grace' - photo Vavou

Le Cotinus coggygria est un petit arbre de la famille des Anacardiacées, d'environ 4 m de haut au port arrondi, très harmonieux. Il porte le nom d’arbre à perruque ou de fustet, en référence au colorant jaune, la fustine, extraite de son bois.

Cotinus coggygria 'Rubrifolius'-Vavou

Son nom commun décrit parfaitement ses inflorescences en panaches plumeux paraissant dans différents tons de roses ou de beige en juin. Les couleurs de ces panaches s’intensifient au cours de l’été et sont même d’un rouge foncé chez C. coggygria ‘Rubrifolius’ ou 'Royal Purple'.

Feuillage de Cotinus 'Royal Purple' reconnaissable à son liseré rouge -Photo Vavou

Ses qualités vont bien au-delà de sa floraison, les branches tortueuses partant de la base du tronc lui donnent une silhouette étalée qui convient bien en fond de massifnotamment chez C. coggygria ‘Royal Purple’ et C. obovatus, une autre espèce nord-américaine. Ce dernier, plus vigoureux atteint 6 à 9 m de haut dans son aire d'origine.

Cotinus obovatus au Jardin du Fond de l'Or (33) - Photo Vavou

Le feuillage aux formes arrondies se pare de magnifiques couleurs automnales même chez le cultivar pourpre ‘Royal Purple’ qui vire au rouge. Il existe des hybrides au feuillage doré comme ‘Golden Spirit’ (rouge corail orange à l’automne), bronze pourpré comme ‘Grâce’ qui devient rouge translucide à l’automne, ‘Flame’ (orange à l’automne). ‘Young Lady’ et ‘Velvet Cloak’ possèdent un port très compact (1,50 m sur 1 m de large) qui convient aux petits jardins ou pour une culture en bac. Ils possèdent de grosses inflorescences rosées et un très beau feuillage d'automne.

Cotinus 'Young Lady'
Cotinus 'Grace' à l'automne - Photo Vavou
2-Plantation du Cotinus

Les Cotinus poussent dans tout sol bien drainé même pauvre, sec et calcaire. Ils demandent très peu de soin et se contentent d’un talus rocailleux.

Plantez les feuillages pourpres plutôt au soleil même si l’arbuste accepte une situation mi-ombragée. Evitez les sols trop riches ou frais qui privilégient la végétation au détriment de la floraison.

Pensez à l’arroser régulièrement les 2 premières années.

3-Entretien du Cotinus
Branche dégarnie à la base-Vavou
Cotinus 'Royal Purple' après une taille-Vavou

Pour maintenir un port compact, n’hésitez pas à le tailler en raccourcissant les branches qui ont tendance à se dégarnir de la base. Opérez entre le mois de février et avril.

Si la place est suffisante, laissez le Cotinus adopter une forme libre qui devient très esthétique avec l’âge. 

4-Multiplication du Cotinus

Par bouturage du bois tendre en été ou par semis à l’automne.

5-Comment associer le Cotinus ?

Les Cotinus sont de très jolis arbres en isolé où les branches ont tout le loisir de s’étaler. Ils forment aussi de belles associations avec un massif de vivaces au pied. Le flamboiement du feuillage à l’automne et la floraison vaporeuse font de cet arbre un sujet remarquable.

 Cotinus 'Royal Purple' entouré de vivaces au Jardin de Greignac- Photo Vavou

Vous pouvez le planter au sein d’une haie libre ou taillée en espaçant les pieds d’au moins 2 m. Profitez-en pour varier les cultivars. Ils peuvent s'associer aux sureaux dorés ou pourpres qui sont tout aussi faciles à vivre ou bien au févier d'Amérique (Gleditsia triacanthos 'Sunburst' par exemple) avec des rosiers buissons.

Publié dans Arbres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Momo 22/10/2017 10:45

Bonjour, ce dernier mois, mon arbre à perruque (qui reste bordeaux) a eu des feuilles qui ont complètement séché depuis le tronc jusqu'à 20 cm avant le bout des branches, et surtout en bas. Est-ce que ça pourrait être le feu bactérien ?

Vavou 22/10/2017 13:19

Bonjour,
Le feu bactérien ne s'attaque qu'à la famille des Rosacées aussi il est probable qu'il s'agisse d'un champignon des racines qui bouche les vaisseaux conducteurs tel que Verticillium dahliae. Les premiers symptômes sont un affaissement des feuilles de la base suivi d'un jaunissement du limbe sur les bords puis généralisé. Les feuilles se recroquevillent mais restent attachées aux branches.
Coupez une branche sèche pour vérifier la présence d'un anneau brunâtre le long d'un cerne.
Il n'existe pas vraiment de traitement mais vous pouvez essayer la méthode exposée ici : https://jardinage.ooreka.fr/fiche/voir/303815/traiter-la-verticilliose-au-jardin
Il faut éviter les blessures au niveau des racines et d'après certains témoignages éviter de tailler les branches en été ou en automne.
Il arrive que l'arbre reparte grâce aux drageons.

meresse 24/01/2015 14:41

les branches de mon arbre à perruque sèchent avant floraison pourquoi ?

Vavou 26/01/2015 14:42

Bonjour,
Ces symptômes sont assez fréquents chez l'arbre à perruque. Il s'agit d'un champignon (Verticillium) qui se trouve dans le sol et pénètre par les racines en période chaude. Il bouche peu à peu les vaisseaux ce qui entraîne un ralentissement du flux de sève conduisant au dessèchement d'abord des extrémités de branches. On ne peut rien faire si ce n'est bien alimenter la plante en eau et en sels minéraux afin de lui permettre de se défendre. Coupez les branches qui sont bien sèches et laissez celles qui sont simplement ridées car elles peuvent repartir. Je vous mets un lien qui vous donnera quelques précisions supplémentaires.

http://www.phyto.qc.ca/fiche.php?nomal=28&noesp=204&nolist=83

Bien cordialement
Vavou