Echinacea, nouvelle gamme

Publié le par Vavou

Les milieux d’été s’illuminent des grands capitules pourpres au cœur rebondi des Echinacea. Ce sont de proches parents des Rudbeckia qui revêtent quant à elles des teintes plutôt jaune orangé. Cependant, la distinction entre ces 2 genres devient désormais difficile pour les non initiés, avec l’apparition de nouveaux hybrides d’Echinacea colorés de jaune citron clair ou d’orangés.

Echinacea purpurea 20959b redimensionner 
 
1 Des capitules au coeur rebondi
Plantes des prairies américaines
Le genre Echinacea comprend 9 espèces toutes originaires des grandes plaines américaines de l’est des Etas-Unis. La racine a longtemps été utilisée par les Indiens pour ses propriétés médicinales anti infectieuses et continue de l’être en phytothérapie. La plante constitue un bon fourrage.
Elle présente d’épaisses racines charnues comestibles, surmontées d’une touffe imposante allant jusqu’à 1,20 m de hauteur. Les capitules d’Echinacea purpurea, mesurent autour de 10 cm de diamètre. Cette espèce, largement utilisée dans les jardins de régions tempérées, présente des ligules (les fleurs stériles assimilées aux pétales) inclinées vers le bas à maturité faisant ressortir davantage les fleurs fertiles qui s’offrent volontiers aux papillons et abeilles. Le cœur proéminent forme un cône de couleur brun orangé qui relève harmonieusement les tonalités pourpres des ligules. Lorsque l’inflorescence est fanée, le cône continue d’attirer le regard jusqu’au milieu de l’hiver. Les graines mûrissent et servent de nourriture aux oiseaux.
Echinacea purpurea 20004 redimensionnerEchinacea purpurea (Photo Vavou)
 
2 Un graphisme élégant
Les capitules des Echinacées sont portés bien au-dessus du feuillage notamment chez certains cultivars comme ‘Rocky Top’. Cette silhouette remarquable apporte un élément de structure fort intéressant au sein d’un massif de vivaces. Elle perdure bien au-delà de la période de floraison qui s’étend de juillet à septembre-octobre. Une fois fanées, le cœur proéminent des Echinacées demeurent tandis que les graines et le feuillage virent au brun sombre offrant un spectacle chaleureux mêlés aux coloris fauves de graminées.
Au cours de l’éclosion des fleurs, les capitules affichent un graphisme admirable qui continue d’évoluer jusqu’à la formation des graines jusqu’à leur libération.
6C-9-07 Echinacea purpurea 'Magnus' 9467 redimensionnerAdmirez les différentes phases d'ouverture des capitules de Echinacea purpurea 'Magnus' ! (Photo Vavou)
         
Ethymologie
Le terme « Echinacea » vient du grec ‘Echinos’ signifiant « hérisson » en référence au cône proéminent formé par les fleurs centrales de l’inflorescence.
   
2 Les Echinacées nouvelle vague
Des variations de pourpres et diminution de la vigueur
Les hybrides d’Echinacea purpurea déclinent une large palette de pourpres dont ‘Rubinstern’ est un des plus rouges. La hauteur des touffes diffère selon les cultivars.
Les plus vigoureux comme ‘Magnus’, ‘Augustkönigin’ atteignent facilement 1 m de haut pour un étalement de 60 cm pour le premier et 45 cm pour le second. La nouvelle gamme inclut des formes plus compactes tournant autour de 40 à 50 cm, favorables aux cultures en bac ou qui peuvent constituer des bordures à l’instar de E. purpurea ‘Kim’s Knee Hight’ (40 cm). Il existe son pendant à fleurs blanches ‘Kim’s Mop Head’. Echinacea tennesseensis Rocky Top Hybrids, aux ligules relevés pourpres, possède la particularité de suivre la courbe du soleil.
 
 L'introduction de nouveaux coloris
Trois autres espèces d’Echinacées ont servi à modifier l’apparence et les coloris de la plante : Echinacea pallida aux tons rose pâle, E. angustifolia, aux feuilles étroites et E. paradoxa, aux inflorescences jaunes.
    6D-9-07-Echinacea-paradoxa.jpg Echinacea paradoxa 
Leurs allures plus sauvages avaient incité les paysagistes à les introduire dans la composition des prairies fleuries de plus en plus en vogue aux Etats-Unis. Les hybrideurs dont les établissements Saul (USA) ont vite compris leur intérêt et testèrent de nouvelles combinaisons. Le résultat fut édifiant, une génération surprenante dans les formes et les couleurs jaune orangé vit le jour. ‘Art’s Pride’ distingué par ses ligules étroits orange vif, est désormais secondé par ‘Sunset’ et ‘Sundown’ tout deux plus résistants aux excès d’humidité du sol en hiver.
 
Echinacea--Sunset---Cabara--33---jardin-des-Etamines_46033_.JPG 
Echinacea 'Sunset' (Photo Vavou) 
 
   
    E. 'Art Pride' (Photo Vavou ci-dessous)
 
6E Echinacea 'Art's Pride' 20957 redimensionner
 
Echinacea-purpurea--Green-Jewel---La-Teste--33---Jardiland_.JPGLe jaune pâle citronné de 'Sunrise' a beaucoup de succès secondé par des cultivars  tirant sur le vert anisé comme 'Green Jewel' (ci-contre, Photo Vavou), pourvu  d’un coeur moins proéminent couleur chartreux. 
 
Les jupes se relèvent !
Admettons que les ligules très étroites légèrement retombantes d’Echinacea pallida sont d’un charme rare. Cependant ce caractère accentué en fin de saison paraît triste aux yeux de certains. Il a ainsi été gommé chez les cultivars modernes qui présentent des pétales bien horizontaux voir relevés. Ainsi les formes blanches classiques de ‘White Swan’ à coeur orangé et ‘White Lustre’ au centre vert sont secondées par de nouveaux cultivars aux capitules plats comme ‘Fragant Angel’.
   
6G-9-07-Echinacea-pallida-et--White-Swann-_9466_redimension.JPGEchinacea pallida au côté des capitules blancs de l’Echinacea purpurea ‘White Swan’ (Photo Vavou)
 
Les fleurs deviennent doubles
Echinacea--Meringue---Le-Barp--33--Chez-Chatenoud_46109_red.JPGEchinacea 'Meringue' (Photo Vavou) à gauche
Echinacea-purpurea--Pink-Double-Delight---La-Teste--33---Ja.JPG
 E. 'Pink Double Delight' (Photo Vavou) ci-contre
 
 
 
 
Les pétales se raccourcissent !
Echinacea-purpurea--Vintage-Wine---Le-Barp--33--Chez-Chaten.JPG
Echinacea purpurea 'Vintage Wine' (Photo Vavou)
 
3 Comment les cultiver ? 
Les exigences
Les Echinacées de nature rustique, apprécient les bonnes terres fertiles, un peu lourdes et plutôt fraîches en été même si elles tolèrent bien les sols secs. Certains comme ‘Art’s Pride’ exigent un sol parfaitement drainé en hiver pour survivre.
Choisissez une exposition ensoleillée pour stimuler la floraison. Ajoutez du compost mûr dans le trou de plantation et du sable pour les terres trop lourdes.
Pensez à diviser les touffes tous les 4 ou 5 ans en replantant des éclats de souche en avril.
Comment les associer ?
Cette famille de plantes offre une présence forte dans un massif. En sol frais, rappelez la forme globuleuse du cœur et les tons pourpres vif des cultivars comme ‘Rubinglow’, ‘Runbinstern’ ou ‘Vintage Wine’ en leur associant des pimprenelles Sanguisorba officinalis. Cette dernière affiche une floraison éparse de boules grenat. Les épis des Persicaria amplexicaulis amènent aussi un joli contraste de forme durant toute la période de juillet à septembre ainsi que les eupatoires (Eupatorium maculatum) en fond.
Persicaria-amplexicaulis--Speciosa-_20960_redimensionner.JPG Quatre étages de plantes en partant du fond : fenouil, Persicaria amplexicaulis 'Superba', Echinacea purpurea et Origanum (Photo Vavou)
Les teintes blanc verdâtre rencontrées chez Echinacea p. ‘Green Jewel’ sont de toute beauté en compagnie d’un Eryngium giganteum. Les bractées épineuses gris métalliques du panicaut font ressortir les ligules blanches pointées de vert qui finissent par tomber cédant la place à de cœurs proéminents bruns. Les capitules de l’Eryngium persistent également après avoir revêtu leur habit de paille.
Les floraison bleues du Caryopteris ou du Perowskia forment un accord parfait avec le jaune de ‘Sunrise’.
    
N’hésitez pas à les marier avec des graminées comme Panicum virgatum ‘Rehbraun’ (90 cm en fleurs) au feuillage lavé de pourpre à l’automne et surmonté d’un nuage vaporeux. En terrain sec, l’association avec des plantes grasses comme le Sedum spectabile ‘Hebstfreude’ prolonge l’attrait du massif, tard en saison.
 
Echinacea purpurea devant Cornus florida 'Rainbow' et mêlé aux graminées (Photo Vavou ci-dessous)
Echinacea, Le Barp (33), chez les Robert 45619 redimensionn 

4- Autres articles de saison

Vous trouverez également sur mon site des articles de saison qui vous intéresseront peut-être (voir le tableau ci-dessous). Vous pouvez également consulter la page des travaux du mois (colonne à droite) ou vous abonner à la newsletter pour être averti de la publication de mes nouveaux articles sur le jardin.

 

 

 

Plantes d’ornement

Potager et verger

Techniques

Jardins d’ici et d’ailleurs

Divers

Les Echinacea

Maladies des arbres fruitiers

Créer son jardin

Val Rahmeh

Dicksonia antarctica

Les Hibiscus

Vertus des légumes de saison

Economiser l'eau

 

Fleurs et feuillage pourpre

Les Agapanthes

Pincer et tailler les tomates

 

 

Les Palmiers

Les Verveines

 

 

 

 

 

Publié dans Vivace

Commenter cet article

phytothérapie 09/08/2012 16:50

Bonjour,
Merci pour ces informations! moi je fais des recherches sur les hibiscus donc je vais me rendre à cette page!