Halloween, le bal des citrouilles et des courges d'automne

Publié le par Vavou

Octobre est le mois des potirons et autres courges d'automne. Des masses lisses, parfois énormes, orange vif, émergent silencieusement d’une mer de feuillage alors que des formes rigolotes de calebasses ornent les grillages et pergolas. C’est le moment de visiter les foires aux Cucurbitacées, mot, dont la sonorité fait sourire. Le rôle de cette vaste famille déjà important au potager s’étend à bien d’autres domaines comme celui des arts.

 

9A Cucurbitacées 12968 redimensionner-copie-1

 

 

Les Cucurbitacées, quelle famille !

 

La famille des Cucurbitacées comprend 86 genres et environ 700 espèces réparties sur les 5 continents. Ce sont des plantes annuelles que l’on peut séparer en 2 catégories, les non coureuses et les coureuses. Ces dernières ont certaines de leurs feuilles transformées en vrilles pour s’agripper. Les fleurs ont les pétales soudés et sont unisexuées mais les fleurs mâles et femelles sont présentes généralement sur le même pied. Le fruit des Cucurbitacées est une baie, il possède des pépins noyés dans une chair douce souvent comestible.

 

9B Cucurbita maxima 8294 redimensionner-copie-1Fleur femelle de potiron – Photo Vavou

 

Les qualités gustatives des fruits charnus –les péponides– sont très variées et les utilisations culinaires multiples. Mais leur intérêt ne se limite pas à cela. Il existe des fruits à la chair totalement sèche comme les Luffa ou « courge éponge » qui servent de gants de crin. En Afrique, les calebasses de différentes tailles sont coupées par le milieu pour faire des instruments de cuisine (plats, cuillères, gourdes) ou pour servir de caisse de résonance aux balafons. Les Cucurbitacées sont aussi à l’origine des maracas dont il a suffi de percer un trou et de remplir de sable pour rythmer les sambas brésiliennes, etc.

 

 

 

  

  

 

 

Les courges du genre Cucurbita furent9D 19394 redimensionner introduites en Europe dès le début du 16ème siècle, elles avaient fait l’objet de sélection par les civilisations précolombiennes bien avant notre ère. On distingue principalement 3 espèces : C. pepo, maxima et moschata.

 

 

        Courges pélerines Photo Vavou

 

 

Les courges d’été

  

Les courges buissonnantes

 

9E Cucurbita pepo, pâtisson 21210 redimensionnerLa courgette (Cucurbita pepo) est parmi les légumes d’été les plus consommés dans nos régions. Sa production généreuse fait que l’on arrive quelquefois à en être saturé en fin de saison. Elle est la composante essentielle de la fameuse ratatouille. Avec le pâtisson qui est une variété de Cucurbita pepo, ils appartiennent à la catégorie des courges d’été non coureuses. Leurs fruits se récoltent jeunes et leur conservation est de faible durée.

 

Le fruit du pâtisson que l’on peut confire au vinaigre possède un goût de fond d’artichaut. On l’appelle aussi « Bonnets d’électeur » ou « Artichaut de Jérusalem ».

 

 

 

 

 

Fleur et fruit de jeune pâtisson Photo Vavou

 

 

Les courges coureuses

 

Les variétés coureuses de courges comme ‘Petite Sucrée’, ‘Melonnette Jaspée de Vendée’, ‘Pomme d’or’, la pomarine ‘Jack Be Little’, les patidous (courge patate) ou la fameuse citrouille d’Halloween ‘Jack O’ Lantern’ se conservent plusieurs mois en cave bien sèche ou dans une pièce de la maison.

 

Elles se consomment en potage, confiture ou flan. Les plus fines comme le patidou ‘Sweet Dumpling’ peuvent se manger crues, râpées, assaisonnées d’une vinaigrette.

 

 9F-10-07 Cucurbita maxima, potiron ; Cucurbita pepo, patido

 

Patidous bicolores et potiron orange vif – Photo Vavou

 

 

Des spaghettis façon courge

 9G Cucurbita pepo 'Spaghetti' 12599 redimensionner

Le spaghetti végétal – Photo Vavou 

 

La courge ‘Spaghetti’ est une race de Cucurbita pepo, coureuse, native de Mandchourie. Elle se conserve jusqu’à 6 mois. Sa chair filandreuse est très riche en vitamines A et oligo-éléments. Elle est en revanche très peu calorique.

Une fois bouillie pendant 30 min, on la coupe en deux pour l’évider à l’aide d’une fourchette. Les fibres légèrement croquantes se cuisinent à la façon des spaghettis en sauce ou en salade.

 

 

9H-10-07 Cucumis sativus, concombre, filet 11761 redimensioLes concombres et cornichons sont deux variétés qui font partie de la même espèce Cucumis sativus, originaire de l’Inde. Leurs tiges rampantes, hérissées de poils raides sont pourvues de vrilles qui leur permettent de s’agripper. La distinction entre les deux est ténue et se fait essentiellement par rapport au stade de récolte. Les cornichons que l’on a laissé grossir peuvent aussi bien être servis en salade comme des concombres.

 

La culture se fait avec des températures de 12-13°C. Vous pouvez la débuter sous châssis ou attendre la fin avril ou mi-mai pour une culture en pleine terre. Pincez les tiges pour accélérer la mise à fleurs.

 

Concombre palissé sur filet Photo Vavou

 

 

 

 

 

Les courges d’automne

 

Potirons, potimarrons et giraumons

 

9H' Cucurbita sp, Montesquieu (47) Conservatoire des fruiti

Photo Vavou

 

Cucurbita maxima est une espèce essentiellement coureuse, qui englobe les énormes potirons comme ‘Atlantic Geant’ capable d’atteindre 200 kg –le record obtenu en 2005 est de 667kg–, le traditionnel potiron ‘Rouge vif d’Etampes’, les potimarrons, les giraumons et quelques gourdes ornementales. Certains potirons comme ‘Marina di Chioggia’ ont une peau coriace, verruqueuse de couleurs gris-bleu.

 

  

  

  

  

  

 

9I-10-07 Cucurbita maxima, giraumon 'Galeux d'Eysines' 1037

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le potiron ‘Brodé Galeux d’Eysines’ forme ses verrues en mûrissant – Photo Vavou

 

Les giraumons en forme de « Bonnet turc » sont décoratifs et possèdent une chair sucrée très savoureuse. Ils sont également de bonne garde.

 

Le potimarron est une variété de potiron, très cultivée au Japon, dont les fruits presque rouges en forme de goutte d’eau ont un goût de châtaigne plus fin que celui des potirons.

 

 

9J Cucurbita maxima 'Big Moon' 21217 redimensionner  9K Cucurbita maxima, 'Mini turban rouge' 21213 redimensionn

Cucurbita maxima  'Big Moon'  et ‘Mini turban’ (giraumon) Photo Vavou

 

 

Comment distinguer citrouille et potiron ?

Le potiron (Cucurbita maxima) est rattaché à la tige par un pédoncule de diamètre plus important que la tige et possède des feuilles presque circulaires, aux lobes arrondis. Chez la citrouille (Cucurbita pepo), les feuilles sont profondément échancrées, piquantes et le pédoncule est épais et anguleux (à 5 côtes).

La durée de conservation du potiron est bien plus longue et sa chair plus fine. Les citrouilles se prêtent davantage à la confection des lanternes pour fêter Halloween même si le potiron ‘Rouge vif d’Etampes’, capable de peser entre 8 et 20 kg est aussi largement employé lors des fêtes.

 

 

Les Cucurbita moschata

 

Cette espèce englobe les courges en forme de bouteille (butternut), réputées pour leur excellente chair au goût de noisette ainsi que la fameuse ‘Musquée de Provence’ aux gros fruits côtelés de couleur cuivre caractérisés par leur goût musqué.

 

L’espèce moschata, coureuse à forte végétation, est plus frileuse mais supporte mieux les grosses chaleurs. Sa croissance étant plus lente, vous pouvez la semer en godet 2 semaines plus tôt que les autres Cucurbita.

9L Cucurbita moschata 'Butternut' 21213 redimensionner  9M Cucurbita moschata 'Musquée de Provence', courge 12631

Cucurbita moschata ‘Butternut’ et ‘Musquée de Provence’ Photo Vavou

 

 

Les melons

 

 

Le melon (Cucumis melo) est un des meilleurs représentants de la famille avec sa pulpe sucrée très parfumée. Il a fait l’objet de nombreuses sélections et hybridations pour parvenir à cette saveur. La cueillette est tout un art. Prélevé trop tôt la chair n’a aucun goût, prélevé trop tard, le parfum s’est envolé.

 

Les petits melons ronds de type Charentais peuvent être cultivés sous châssis dans les régions nordiques à condition que la température dépasse 15 °C. Afin d’accélérer l’apparition des fleurs femelles, pincez 2 ou 3 fois les tiges.

 

9N Citrullus lanatus, pastèque 12609 redimensionnerLes pastèques font partie d’un autre genre Citrullus vulgaris. La chair rouge sang est peu calorique et extrêmement rafraîchissante. Les fruits peuvent peser jusqu’à 14 kg. On les cultive en plein champ en région méditerranéenne.

 

 La pastèque Citrullus vulgaris Photo Vavou

 

 

 

 

 

Les espèces décoratives

 

 La frontière entre les variétés comestibles et décoratives est souvent floue car on considère comme décoratives les petites courges très faciles à faire sécher mais qui peuvent se manger fraîches comme les pâtissons.

 

Les Luffa, appelés encore éponges végétales ornent de façon originale une tonnelle ou une pergola. Les fruits verts allongés, pouvant mesurer 80 cm de long chez Luffa F1 ‘Special Long’, se balancent au gré du vent. Leur consistance fibreuse sert à la confection d’éponges ou d’exfoliants. Cependant, ils sont consommables à l’état jeune.

 

Les coloquintes ornementales (Cucurbita pepo) sont des plantes coureuses qui possèdent une grande variété de formes -sphères, griffes, massues– et de coloris –orange, verts ou blancs. L’épiderme est lisse ou rugueux. Les fruits de petites tailles sèchent rapidement et servent à la confection de multiples objets de décoration.

 

9P Lagenaria gourda 21230 redimensionnerLes Lagenaria reconnaissables à leur floraison blanche, ont des fruits secs en formes de gourdes, de bouteille, de bol ou de serpent. L’épiderme se durcit et prend de jolies teintes brunes ou vert tacheté en séchant. Ils sont faciles à peindre ou à graver. Ces plantes coureuses exigent de la chaleur et un temps de végétation plus long que les coloquintes mais ne doivent pas rester plus de 3 semaines en godet avant d’être repiquées. On les trouve sur tous les continents.

 

Pour une longue conservation, récoltez le plus tard possible juste avant les gelées. En général, le feuillage est déjà desséché. Manipulez les fruits avec précaution et lavez la peau au savon de Marseille. Faites-les sécher pendant 3 semaines en les séparant bien et en les tournant sur chaque face. Le lustrage à la cire d’abeille renforce leur éclat et les protège de l’humidité.

Courges pèlerines (Lagenaria siceraria) Photo Vavou

 

 

 

La culture en bref

 

Les jeunes plants mis à germer au chaud pendant 2 ou 3 semaines se plantent dès qu’il n’y a plus de risque de gelées. Il est préférable de ne pas semer trop tôt en godet excepté les moschata, pour assurer une meilleure reprise. Les Cucurbitacées sont des plantes gourmandes qui poussent volontiers, directement sur le tas de fumier.

 

Pour accroître la grosseur des potirons, enterrez des portions de tiges près de chaque fruit et limitez le nombre de fruits. Ce marcottage permet à la plante d’explorer un plus grand volume de terre.

 

Les plantes du genre Cucurbita sont originaires des régions chaudes et sèches d’Amérique. Cela explique leur sensibilité face aux excès d’arrosage qui entraînent un certain nombre de maladies cryptogamiques. Plantez-les sur butte et arrosez par petites quantités quotidiennement. Prévoyez un mètre carré par plant pour les non coureuses !

 

Lorsque les pluies d’automne se manifestent, préservez vos courges géantes de la pourriture en les isolant du sol avec une plaque de polystyrène ou de la paille et en tournant le pédoncule vers la terre. Attendez la maturité complète –que le pédoncule se décolle du point d’ancrage- pour les récolter et assurer une bonne conservation à condition que les gelées ne viennent tout bouleverser.

 

Et comme nous n'avons pas tout vu, voici une petite collection de courges rares ou rigolotes !

9O Cucurbita pepo, coloquinte 21202 redimensionnerCucurbitacéees, Montesquieu (47) Conservatoire des fruitie

 

Momordica balsamina 2352 redimensionner Momordica balsamina 2354 redimensionner 

 

 Momordica balsamina au jardin botanique de Talence (33) - photo Vavou

 

Articles de saison

 

Vous trouverez également sur mon site des articles de saison qui vous intéresseront peut-être (voir le tableau ci-dessous). Vous pouvez également consulter la page des travaux du mois (colonne à droite) ou vous abonner à la newsletter pour être averti de la publication de mes nouveaux articles sur le jardin.

 

Plantes d’ornement

Potager et verger

Techniques

Jardins d’ici et d’ailleurs

Divers

 Planter des tulipes à l’automne

 

Protéger vos plantes du froid cet hiver

 

Elagage et taille des arbres

Arbres en automne : des feuilles aux éclats de feu

Maladies des arbres fruitiers

Semer une prairie ou un gazon fleuri

Un jardin de baies

Distances à respecter

Petits bulbes de printemps

Les légumes perpétuels

Choisir et planter un arbre cet automne

 

Ecorces et troncs décoratifs

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Potager

Commenter cet article

hugoline 10/10/2016 10:25

Bonjour,
Je suis une amoureuse des cucurbitacées, j'aime leur texture, leur goût, leurs formes et leurs couleurs.
J'ai quelques bonnes recettes de gâteaux dont les enfants se régalent et je n'ai qu'une hâte pouvoir en faire pousser dans mon futur coin jardin, merci pour votre article

virjaja 24/10/2012 11:16

j'ai deux courges spaghetti qui attendent d'etre cuisinées, c'est tout ce que je'ai réussi cette année! je ne savais pas qu'il y avait un jardin botanique a Talence, merci, je note. bisous. cathy

Sylvaine 21/10/2012 19:37

Merci pour cet article vraiment très bien documenté.
J'adore les courges décoratives, elles sont rigolotes comme tout et mettent de la gaieté avec leurs belles couleurs.
Bonne soirée