Oranges, citrons et agrumes rustiques

Publié le par Vavou

 

Citrus x limonia, Gradignan (33) Jardinerie Le Lann, limaLes agrumes sont considérés comme des plantes méditerranéennes par excellence. Leur implantation est rarement envisagée ailleurs que sous des climats  doux. D’autre part, l’amateur d’exotisme est parfois déçu par une culture en pot car la plupart d’entre eux ne supportent pas l’atmosphère surchauffée des appartements en hiver. Ils réclament un repos de la végétation dans une serre froide (10°C maxi) hormis le calamondin.
    
Agrumes divers, Aia (Espagne) Parc naturel de Pagoeta 3124

Pourtant leur capacité d’adaptation est étonnante, les hybridations et la greffe permettent leur implantation dans des zones bien plus fraîches.

La main de Bouddha (Citrus medica 'Digitata')

 



  1- Le Poncirus, champion contre le froid

 

Poncirus trifoliata 21983Les agrumes se divisent en trois genres, les Poncirus, Fortunella et Citrus. Le genre Citrus comprend la plupart des fruits présents sur nos étalages (oranges, citrons, pomelos, mandarines…).




Le Poncirus trifoliata, originaire de Chine et de Corée, est le plus résistant d’entre eux (- 20°C). Même si ses petits citrons de la taille d’une balle de golf, sont immangeables, vous serez séduit par sa floraison printanière parfumée et son feuillage à trois lobes brillant imprégné du parfum d’agrumes. Il peut former une formidable haie défensive avec ses épines acérées. Pratiquez la taille en début d’été si vous souhaitez limiter son envergure.15A-1-2007 poncirus fleur








Poncirus trifoliata ‘Flying Dragon’- Photo Vavou

   


   2- Les agrumes à fruits comestibles les plus résistants


Citrus lemon 3959En dehors de quelques obtentions à rechercher chez un spécialiste en agrumes, le mandarinier ‘Satsuma’, le bigaradier et le kumquat sont les fruitiers qui offrent la meilleure résistance au froid entre -9 et –12°C. Il est entendu que certains facteurs améliorent la rusticité de l’arbuste comme un sol bien drainé, une situation abritée contre un mur, l’âge de l’arbre et la durée du gel.

Ensuite viennent l’oranger (C. sinensis), le clémentinier (C. reticulata), le mandarinier (C.deliciosa) le pamplemoussier et le pomelo (les fruits de ces 2 derniers n’arrivant pas à maturité) et le citronnier ‘Meyer’ (C. lemon ‘Meyer’) qui résistent entre –6-et –9°C.



 

 

 

Le mandarinier ‘Satsuma’

Citrus unshiu ‘Satsuma’ offre de gros fruits précoces très appréciés au Japon et ne requiert pas de grosses chaleurs pour mûrir . Il possède un port légèrement pleureur. D’autres variétés sont issues de Satsuma comme ‘Owari’ aux fruits plus gros et ‘Okitsu’ dont les mandarines mûrissent dès septembre.

 

15C-1-2007Citrus aurantium var myrtifolia 4422

Le bigaradier ou orange amer

 

Le bigaradier (Citrus aurantium) sert à confectionner d’excellentes marmelades. Les cultivars nains tels que ‘Chinotto’ ou ‘Bouquet de Fleurs’ (aux effluves plus prononcées) peuvent être cultivés en pot. La variété myrtifolia est très décorative avec ses feuilles réduites et pointues, semblables à celles de la myrte. Il est réputé très fructifère.



Citrus aurantium var. myrtifolia

 


 


15D-1-2007 Fortunella kumquat 3892b 

 

 

 

Le kumquat (Fortunella japonica)

Il appartient au genre Fortunella. Ce petit arbre atteint 3-4 m de haut. Il connaît beaucoup de succès du fait de son aspect très ornemental. Ses petits fruits ovales chez Fortunella margarita ou ronds chez F. japonica se répartissent au sein d’un feuillage fin vert sombre. Ils sont consommés avec leur peau de saveur plus douce que les quartiers, crus ou confits.

Cependant le nombre de fruits parvenant à maturité est réduit si l’été n’est pas assez long et chaud d’autant qu’un gel à –4°C anéantit la production.

On trouve le plus souvent le cultivar Fortunella ‘Fukushu’, plus vigoureux et aux fruits plus gros.

 

Fortunella margarita -Photo Vavou

 

 

xCitrofortunella microcarpa 'Variegata' 16941



 

3- Un agrume pour l’intérieur

Le calamondin est une véritable plante d’intérieur. Il requiert une bonne luminosité sans être exposé directement derrière une vitre. Un arrosage hebdomadaire, quelques pulvérisations d’eau sur le feuillage et un apport d’engrais pour agrumes 1 fois par mois permettent de le maintenir sans problème. Il continue à fleurir et fructifier tout au long de l’hiver.

 

 

Calamondin- Photo Vavou


 

Commenter cet article