Verveines, élégance et profusion de fleurs d'été

Publié le par Vavou

La verveine (Verbena) est une petite plante grêle à l’allure dégingandée qui a séduit les Egyptiens, les Romains de l’Antiquité, sans oublier les Celtes et les Germains. Vénus en avait fait une plante sacrée, utilisée dans la confection de philtres d’amour. Son usage en médecine n’est plus à démontrer… Aujourd’hui ce sont des formes bien plus ornementales que l’on plante au jardin depuis la verveine hybride aux inflorescences plates vivement colorées jusqu’aux tiges dressées à plus de 1 m de la verveine de Buenos-Aires (Verbena bonariensis).

 

Verbena bonariensis 20947 redimensionner

 

 Association de verveines de Buenos Aires (Verbena bonariensis) et de Gaura lindheimeri au Jardin des Paradis à Cordes-sur-Ciel dans le Tarn  (Photo Vavou)

 

1 - Tapis colorés pour massifs d’été

 

Les verveines de jardin (Verbena x hybrida), proposées dans les jardineries comme plantes à massif, proviennent d’obtentions sélectionnées au 19e siècle. Elles sont issues d’espèces sud-américaines qui leur ont transmis une certaine faiblesse face au froid. Cependant la rapidité de leur croissance et la profusion des fleurs richement colorées permettent de confectionner d’opulents massifs pendant toute la belle saison. Les inflorescences se présentent en bouquets plats de 6 à 8 cm, composés de petites fleurs étoilées au cœur parfois blanc.

 

Verbena 'Escapade High Eye' 9521 redimensionner

 

Verveine 'Escapade High Eye' au jardin Dominique Alexandre Godron à Nancy en Meurthe et Moselle (Photo Vavou)

 

Lorsque les corolles ne sont pas complètement épanouies, les verveines aux tons roses comme ‘Cléopâtre’ ou TEMARI ‘Coral Pink 2003’ affichent plusieurs nuances de pourpre. Utilisez les coloris pastels bleu ciel, violacés, saumonés pour mettre en valeur d’autres végétaux aux tons plus soutenus.

Les verveines de type TAPIEN ont un feuillage et des fleurs finement ciselés, semblables à l’ouvrage d’une dentellière. Leurs tiges souples et le foisonnement de la touffe offrent de superbes suspensions très simples à entretenir.

Les tiges grêles et rampantes des verveines des jardins se faufilent parmi le feuillage d’autres plantes ce qui permet de les intégrer dans une composition fleurie sans souci de volume.

 

Verbena hybrida, Impatiens, Salles (33) chez Saulière 4564

 

Potée fleurie à base de verveine pourpre (photo Vavou)

 

Du point de vue cultural, la solution la plus simple consiste à acheter des plants en godets prêts à planter dans un sol réchauffé aux mois d'avril-mai. Ces jeunes plants peuvent provenir de boutures mises à raciner au printemps et conservées dans une serre hors-gel pendant l’hiver ou de semis réalisés en mars à chaud (21-24°C). La floraison a lieu la même année que le semis chez les races modernes mais la levée des graines est souvent capricieuse. C’est une des raisons pour laquelle l’achat de jeunes plants en jardinerie est souvent une solution plus simple que le semis fait par soi-même. Mais le plaisir n’est pas le même, je vous l’accorde…

 

Les verveines requièrent une exposition ensoleillée pour bien fleurir et sont relativement résistantes à la sécheresse. Elles apprécient cependant un arrosage régulier en période caniculaire. Elles se contentent d’un sol pauvre si vous veillez à bien l’ameublir lors de la plantation et à maintenir l’humidité au moyen d’un paillage (billes d’argile, mulch, déchets de tonte…). Pincez les tiges à plusieurs reprises pour les obliger à ramifier si le plant n’est pas très touffu lors de l’achat.

Pour constituer un tapis de fleurs, n’hésitez pas à enterrer une partie des tiges pour favoriser le marcottage c’est-à-dire l’émission de racines au niveau des tiges horizontales. Plantez un plant tous les 30 cm.

En juillet, effectuez une coupe à la cisaille pour supprimer les fruits et relancer la floraison. En pleine terre, certaines variétés parviennent à survivre plusieurs années si l’on prend soin de pailler la souche pour maintenir le sol sec.

 

2 - La verveine de Buenos Aires

 

Inflorescence de Verbena bonariensis (photo Vavou) Verbena bonariensis, Audenge (33) Lucasson 26920 redimensio

 

La verveine de Buenos-Aires (Verbena bonariensis) est une plante de caractère avec ses tiges rigides, surmontées d'un nuage de minuscules fleurs rose lavande, dressées jusqu’à 1,50 m de haut. Les feuilles allongées, dentées vert-gris restent assez discrètes, à la base de la plante. Au cœur de l’inflorescence, de nouvelles fleurs apparaissent tout au long de l’été et de l’automne. Le travail de suppression des fleurs fanées est donc inutile et surtout peu recommandé ! Le parfum qu’elles dégagent attire une nuée d’insectes pollinisateurs et de papillons du genre vulcain ou vanesse. En plantant un pied non loin du potager, vous favoriserez la fécondation des légumes-fruits (tomates, pois, haricots …). La frugalité de la verveine n’entraîne pas de concurrence avec les espèces potagères. Semées çà et là, le côté aérien de la plante permet de créer un rythme au sein des parcelles fleuries.

 

 Verbena bonariensis, La Romieu (32), Jardin de Coursiana 45  Verbena bonariensis, Audenge (33) Lucasson 26908 redimensio Verbena bonariensis 1072 redimensionner

 

   La verveine de Buenos Aires s'associe très bien avec des fleurs de même couleurs comme les agapanthes (photo Vavou au centre) et encore mieux avec des fleurs blanches comme des sauges sclarées, des pétunias (photos Vavou à gauche et à droite)

 

En plantant une série de pieds en ligne, distants de 30 cm, vous obtenez une bordure de bonne taille qui peut servir à isoler un coin du jardin ou à abriter des regards pour la durée d’un été.

Verbena venosa, Begonia, 10844 redimensionnerPour constituer une bordure de moindre envergure, plantez la Verbena venosa (photo Vavou ci-contre). Souvent cultivée en annuelle, elle arbore des têtes plates mauves à 40 cm du sol. On l’utilise souvent dans les massifs des espaces verts pour créer un effet de masse. En climat doux, la touffe se reconstitue chaque année, à partir de ses racines tubéreuses.

 

Questions pratiques

La verveine de Buenos Aires (Verbena bonariensis) est vendue au rayon vivace même si sa durée de vie reste brève. Si elle ne résiste pas aux rigueurs de l’hiver, elle se ressème sans difficulté dans le jardin sans devenir envahissante pour autant.

Elle pousse dans les champs humides d’Argentine ou du Brésil mais offre une grande résistance à la sécheresse malgré tout. Elle n’a pas besoin d’engrais pour fleurir. Les tiges florales peuvent être laissées telles quelles au cours de l’hiver, formant un enchevêtrement léger où le araignées viendront tissées leur toile. Il n’est pas rare de voir surgir de jeunes plants au printemps issus d’un semis naturel.

La multiplication se fait par division de touffe au printemps, bouturage ou semis au chaud, en mars.   

 

3 - La verveine citronnelle (Lippia citriodora)

 

Ilippia-01l s’agit d’un arbrisseau chilien de la même famille que la verveine (Verbénacée) mais qui appartient à un tout autre genre. Le nom scientifique de la verveine citronnelle est Lippia citriodora. Elle a supplanté la verveine officinale en Europe, à la fin du 18e siècle en raison de son parfum plus prononcé pour concocter des infusions. Comble du paradoxe, la verveine officinale s’est aujourd’hui naturalisée en Amérique du Nord.

La verveine citronnelle est recommandée pour améliorer la digestion et guérir les maux de tête en infusion, aux doses respectives de 15 et 30 g/l d’eau, de feuilles séchées et de sommités fleuries. L’arbuste n’est par dépourvu d’intérêt ornemental, même si une partie des rameaux sèche avec le gel. Plantez-le contre un mur sud et protégez bien la souche en hiver avec de la paille ou des feuilles mortes. Dans mon jardin, la verveine citronnelle a résisté à des températures avoisinant -10 à -13°C. Elle repart ainsi régulièrement de souche vers la fin du printemps. En été, elle supporte très bien les températures élevées et les manques d’eau occassionels. Elle s’adapte aussi très bien dans tous les types de sols, à condition qu’ils soient bien drainés en hiver.   lippia 02

 

 

Le saviez-vous ?

Dans l’Antiquité romaine, le nom de Verbena était octroyé à toutes les plantes sacrées utilisées pour frapper le texte d’un pacte. Ce geste conférait ainsi une plus grande valeur au traité. Ce nom est resté à notre verveine officinale qui servait aussi à purifier les autels, à confectionner les couronnes des ambassadeurs…

 

4- Autres articles de saison

 

Vous trouverez également sur mon site des articles de saison qui vous intéresseront peut-être et qui concernent :

 

Les plantes d’ornement :

o Les rhododendrons, feu d’artifices printanier

o Les fleurs et feuillage pourpres

o Les agapanthes aux fleurs d’azur

 

Le potager

o Tomates et basilic ou l’art d’associer les légumes

o Vertus des légumes de saison (tomates, aubergines, courgettes, poivrons)

o Les légumes perpétuels

o Les semis de tomate

o Le pincement et la taille des tomates, poivrons et melons

 

Des idées de visites de jardins

o Les Tropiques au Conservatoire botanique de Brest

o Le Val Rahmeh, un jardin d’acclimatation à Menton

o Le jardin botanique de Montréal

 

Vous pouvez également consulter la page des travaux du mois (colonne de droite) ou vous abonner à la newsletter pour être averti de la publication de mes nouveaux articles (dans la même colonne).

 

Commenter cet article

f1rcx 22/06/2012 23:47

bravo pour la description des maladies ( tres interesant) pecher reine des vegers n est pas trop malade et j evite de traiter car c est nocif ( cancer) a bientot ! et bravo!

virjaja 19/06/2012 09:39

oui, ça y est, il n'y a qu'un pied, il a poussé a l'autre bout du massif...c'est donc un semis.

Duo Jardin 06/06/2012 21:49

Vraiment superbe la verveine bonariensis, à la fois généreuse et discrète. Elle valorise les massifs sans les étouffer.

Vavou 11/06/2012 11:04



Bonjour,


La verveine de Buenos aires est effectivement une de mes verveines préférées. Ce weekend, j'ai vu une très belle façon de les mettre en valeur. J'avais en effet remarqué que les fleurs, un peu
discrètes, ont parfois du mal à se détacher si l'arrière plan est très éloigné. Une façon de pallier cela est d'installer les verveines avec un fond minéral ou végétal proche comme un mur sur
lequel pousse, par exemple, une vigne vierge. Les fleurs violettes de la verveine se détachent alors très bien sur le vert tendre de la vigne vierge et d'autant mieux si les verveines sont
proches de cet arrière-plan. Je mettrai une photo pour illustrer plus clairement mon propos dans les prochains jours !


bonne journée


Vavou 



virjaja 23/05/2012 10:22

ma verveine de Buenos Aires n'est pas ressortie après cet hiver, mais la citronelle si...bonne journée. cathy

Vavou 23/05/2012 15:35



Bonjour Cathy,


la verveine de Buenos aires est effectivement sensible au gel mais si elle a fleuri l'an dernier, il y a peut être quelques chances de voir des semis cette année. En effet, chez moi, cette
verveine se resème assez facilement et naturellement. Tout espoir n'est donc pas perdu !


Vavou